Disparition du gendarme Didier Badji: Guy Marius Sagna publie la réponse du ministre des Forces Armées

0 67

ll y a bientôt 12 mois disparaissait l’adjudant-chef Didier Badji. A cette occasion, le député Guy Marius Sagna a publié un document daté du 21 août 2023 dans lequel l’ancien ministre des Forces armées, Sidiki Kaba répondait à leur première question écrite portant sur: où en sont les recherches pour retrouver l’adjudant-chef de gendarmerie Didier Badji… 

 

En réponse à ces questions, il y a lieu de préciser que le 19 novembre 2022, les disparitions de l’Adjudant-Chef de gendarmerie Didier Badji et du Sergent Fulbert Sambou des Armées, en service respectivement à l’Inspection générale d’État et à la Direction des Renseignements militaires, ont été annoncées.
Le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Dakar a immédiatement ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire confiée à la brigade prévôtale de la Gendarmerie nationale.
Il informait à travers son communiqué que « la géolocalisation des appareils téléphoniques des disparus a permis de les situer consécutivement au niveau des falaises rocheuses du Cap Manuel où ont été retrouvés, par ailleurs, un filet de pêche tendu, des restes d’appât de crevettes, ainsi que les chaussures appartenant aux susnommés».
La Brigade prévôtale qui s’est immédiatement transportée sur les lieux, a procédé aux constatations d’usage à l’effet d’élucider les circonstances de ces
disparitions.
De même, le Procureur de la République précisait que « les unités d’enquête, ainsi que les sapeurs-pompiers et la Marine nationale, ont été engagés dans les recherches pour retrouver lesdites personnes qui ne sont pour le moment que portées disparues».
Il a par la suite ouvert une Information judiciaire devant le juge du 3me Cabinet d’instruction suivant réquisitoire introductif nº99/22 du 02 décembre 2022.
Par ailleurs, il faut noter qu’en matière de disparition d’une personne physique au Sénégal, l’article 16 alinéa 2 du Code de la Famille sénégalais dispose: « Le disparu est la personne dont l’absence s’est produite dans des circonstances mettant sa vie en danger, sans que son corps alt pu être retrouvé. »
C’est ainsi qu’à la suite des recherches effectuées, le corps de Fulbert Sambou a été retrouvé le 24 novembre 2022 au large du Cap Manuel, lit-on dans le document de réponse.
En ce qui concerne Didier Badji toujours porté disparu, Sidiki Kaba rappelle que le Procureur de la République avait déjà informé par vole de communiqué de presse en date du 30 novembre 2022, de l’instruction donnée à la Section de Recherches de poursuivre les investigations et les recherches le concernant.
En d’autres termes, toutes les actions requises pour retrouver Didier Badji ou faire la lumière sur sa disparition, continuent d’être prises par l’ensemble des parties prenantes de l’Etat et conformément aux dispositions de l’article 11 du Code de procédure pénale qui consacrent le caractère secret de l’enquête et de l’information judiciaires, dont le seul but est de prévenir la propagation d’informations parcellaires ou inexactes surtout lorsqu’il s’agit de la vie et de la dignité humaines.
Au demeurant, les autorités judiciaires compétentes sont désormais, en l’état, seules habilitées à davantage communiquer sur cette affaire.
Le Ministère des Forces armées n’ayant pas cette qualité, reste tout de même mobilisé et suit de près l’évolution de ce dossier.