Diomaye Faye candidat: Me Juan Branco exige sa libération

0 292

Le Conseil constitutionnel acte la candidature de Bassirou Diomaye Faye, entre autres  19 candidats. Et l’avocat Juan Branco, au sein de nombreuses voix, exige sa libération immédiate pour battre campagne. 

 

Bassirou Diomaye Faye est désormais candidat à la Présidentielle de février 2024. Une candidature portée par la coalition Bassirou Président 2024.

Le principe d’un jeu loyal et équitable entre majorité et opposition stipulé dans la constitution, selon ses partisans, dicterait la libération immédiate de Bassirou Diomaye Faye.

Me Branco, par ailleurs avocat de Ousmane Sonko, parmi eux, sur X, appelle d’abord à une « mobilisation juridique pour faire libérer Bassirou et contrôler les institutions »,  ensuite « une mobilisation partisane pour défendre sa candidature, une mobilisation électorale et une  mobilisation citoyenne… »

Bassirou Diomaye Faye, Secrétaire général du Pastef, est en détention depuis le 14 avril, pour incitation à l’insurrection, atteinte à la sûreté de l’État, provocation de troubles politiques graves et association de malfaiteurs, entre autres…