Déclaration de politique générale: « En cas de blocage, Diomaye va dissoudre l’Assemblée nationale » Moustapha Sarré

0 197

Invité de l’émission Grand Jury de la Rfm, le ministre de la Formation professionnelle et porte-parole du Gouvernement a averti les députés de la coalition Benno Bokk Yakaar, majoritaire à l’Assemblée nationale. Notamment sur une éventuelle motion de censure visant à faire tomber le Gouvernement Diomaye après la déclaration de politique générale du Premier ministre Ousmane Sonko. 

 

Selon le ministre Moustapha Sarré « toute action venant des députés de l’opposition, dans le sens de vouloir bloquer la politique gouvernementale serait malvenue ».

En termes plus explicites, il considère qu’un tel acte consiste à ramer à contre courant de la volonté populaire, dès lors que « le Projet a été plébiscité dès le premier tour avec 54,28% des suffrages ».

Selon M. Sarré, la survie de la représentation parlementaire dépend en partie des députés de Benno Bokk Yakaar, car prévient-il « en cas de blocage, le Président Bassirou Diomaye Faye va tout bonnement dissoudre l’Assemblée nationale ». Au sujet du renforcement des pouvoirs du Premier ministre, le porte-parole du Gouvernement estime qu’il s’agit d’ « une rupture qui entre dans l’ordre normal des choses ».

L’hyper présidentialisme tant décrié au Sénégal avec des pouvoirs exorbitants qui font du chef de l’Etat, un « roitelet », va bientôt être un vieux souvenir. Dans une approche plus élargie, « nous allons vers le nivèlement pour mieux asseoir la séparation des pouvoirs » a déclaré le ministre Moustapha Sarré.