Décision du Conseil constitutionnel: Aly Ngouille Ndiaye prend la défense de Karim Wade

0 257

Depuis l’invalidation de la candidature de Karim Wade, la chasse aux voix du Parti démocrate sénégalais est lancée. Et c’est le chargé de Communication du parti dissous El Malick Ndiaye qui a ouvert le bal, s’en suit Mamadou Lamine Diallo et Aly Ngouille Ndiaye. Celui-ci, invité de RFM Matin a soutenu que le « Conseil constitutionnel a été sévère sur le cas de Karim Wade en invalidant sa candidature. »

Mieux, l’ancien ministre de l’Intérieur sous Macky Sall déclare que Wade-fils « ne peut être tributaire du retard de la publication du décret attestant la renonciation de sa nationalité française. De l’avis de Aly Ngouille Ndiaye, Karim Wade était de nationalité exclusivement sénégalaise au moment de publier la liste définitive des candidats à la Présidentielle de 2024 puisque le décret a été publié le 16 janvier alors que Karim avait fait une déclaration le 23 octobre.  »

Aly Ngouille Ndiaye croit que cette affaire de double nationalité peut créer un précédent dangereux. « N’oublions pas qu’avec la migration, des Sénégalais naissent hors de notre territoire, donc on peut s’attendre un jour qu’on refuse à un de notre compatriote d’être ministre… Je pense qu’après cette élection on doit régler ce problème »