Crimes politiques et économiques: Boubacar Sèye demande un mandat d’arrêt international contre Macky Sall

0 258

Boubacar Sèye, chercheur et consultant en migrations internationales et président fondateur de l’organisation Horizon sans Frontières, a exprimé hier, lundi 15 avril 2024 publiquement son souhait de voir l’ancien président de la République du Sénégal, Macky Sall, faire l’objet d’un mandat d’arrêt international. Cette demande intervient peu après que Macky Sall a été remplacé par Bassirou Diomaye Faye à la tête du pays.

 

Dans une déclaration diffusée sur les réseaux sociaux, accompagnée d’une photo de l’ex-président, Boubacar Sèye a articulé son désir de voir Macky Sall extradé vers le Sénégal pour y être jugé. Selon lui, l’ancien président devrait répondre de « crimes politiques et économiques ». « Contre l’impunité des crimes politiques et économiques de Macky Sall, un mandat d’arrêt international doit être émis par les nouvelles autorités afin d’entamer la procédure de son extradition au Sénégal. Ce sera un grand service rendu au peuple sénégalais ! », a-t-il affirmé.

Boubacar Sèye a lui-même été victime de l’ancien régime, ayant été arrêté et emprisonné. En effet, en janvier 2021, il a été interpellé à l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD) à sa descente d’avion et inculpé pour « diffusion de fausses nouvelles », puis s’est vu être placé sous mandat de dépôt à la prison du Cap Manuel à Dakar. Il a été libéré dix jours plus tard, déclarant par la suite avoir développé le diabète pendant sa détention, maladie à laquelle il n’était pas prédisposé.

Par ailleurs, il est à noter que juste avant son départ du pouvoir, Macky Sall a tenté de reporter l’élection présidentielle et a profité de la confusion pour introduire une loi à l’Assemblée nationale demandant qu’une loi d’amnistie soit votée pour effacer tous les crimes et délits liés aux manifestations politiques qui se sont déroulées entre 2021 et février 2024.