Crime à Touba: Un élève tué par son camarade de classe pour un simple écouteur

0 306

Le commissariat spécial de Touba a déféré, hier mercredi, B. L. Gaye au parquet de Diourbel. Cet élève âgé de 16 ans avait poignardé à mort son camarade de classe pour un écouteur de téléphone portable.

Une bagarre ayant opposé deux élèves âgés de 16 ans a viré au drame, lundi dernier. B. L. Gaye a asséné trois (3) coups de couteau à son camarade de classe K. Diaw. Évacuée au centre hospitalier national Cheikh Ahmadou Khadim de Touba, la victime a succombé à ses blessures.

À la suite du drame, le père du défunt s’en est ouvert au chef de service du commissariat spécial de Touba. Séance tenante, le commissaire Diégane Sène a actionné ses éléments de la brigade de recherches pour identifier et interpeller le mis en cause.

De retour de mission, ces limiers en tenue civile ont conduit l’élève incriminé au poste. Interrogé sur procès-verbal, B. L. Gaye a avoué le crime, selon Seneweb. Il a été placé en garde à vue dans la chambre de sûreté du commissariat pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort.

Ce que révèle le rapport médical

Selon le certificat de genre de mort versé dans le dossier, le décès de K. Diaw est consécutif à un « choc hémorragique par traumatisme ouvert thoracique par arme blanche ». Que s’est-il passé ? Le mis en cause avait pris l’écouteur du téléphone portable de la victime à son insu. Malheureusement, le fil du casque s’est cassé. K. Diaw a sommé B. L. Gaye de lui rembourser 500 F CFA, soit le prix de son écouteur. Ce dernier a refusé.

À la descente des cours, les deux élèves ont décidé de solder leurs comptes. Au cours de la bagarre, K. Diaw a blessé B. L. Gaye à l’aide d’un stylo. Vexé, B. L. Gaye est allé chercher un couteau de cuisine avec lequel il surprendra son camarade de classe. K. Diaw recevra trois (3) coups de couteau qui lui ont été fatals.