Contre la loi d’amnistie: Le Collectif des victimes de Macky Sall reçu par Alioune Tine

0 190

Alioune Tine, fondateur d’Afrikajom Center a tenu une séance de travail avec une délégation du collectif des victimes en lutte contre l’impunité, conduite par Boubacar Seye et Ami Dia. Ce collectif représente les individus et les familles affectés par les abus présumés sous le régime de l’ancien président sénégalais, Macky Sall.

 

 

« Des échanges fructueux pour rassembler toutes les pièces à conviction à la juridiction la plus appropriée. La loi d’amnistie ne couvre pas les crimes internationaux comme la torture et les exécutions extra-judiciaires », déclare Alioune Tine.

Selon lui, sur ce point le Sénégal ne saurait se soustraire à ses obligations internationales en matière de droits humains. L’un des défis des nouvelles autorités à relever est celui de l’impunité indispensable pour la non répétition des crimes.

« Je le répète encore, la réparation pécuniaire, est nécessaire mais pas suffisante. En 2011/2012, on a donné des réparations pécuniaires et en 2021/2024,on a répété les crimes à une échelle supérieure. Maintenant il faut agir pour que plus jamais on ne recommence. Un devoir de mémoire qui à tout moment nous rappelle jusqu’où ne pas aller trop loin dans la répression », ajoute-t-il.