Cherté de la vie, corruption, pauvreté: Les 5 mesures urgentes du président Diomaye

0 210

L’investiture du cinquième président du Sénégal, Bassirou Diomaye Faye, est un évènement historique qui aura lieu le 2 avril au palais des expositions de Diamniadio. Ce moment solennel sera marqué par un protocole rigoureux. C’est après que d’importantes mesures seront prises allant dans le sens d’alléger la souffrance des Sénégalais.

 

 

Après cette investiture, les premières mesures du nouveau Chef de l’État, seront des avancées significatives pour booster le Sénégal vers l’épanouissement des populations. Le Président nouvellement investi s’engagera à prendre des mesures pour réduire le coût de la vie, ce qui pourrait inclure des politiques visant à stabiliser les prix des biens de consommation essentiels.

Il est probable que des efforts seront déployés pour rationaliser les dépenses gouvernementales et réduire les gaspillages, afin d’optimiser l’utilisation des ressources publiques. Une priorité majeure sera la lutte contre la corruption à tous les niveaux de l’administration, avec des mesures visant à renforcer la transparence et l’intégrité dans la gestion des affaires publiques.

 

Des actions seront entreprises pour lutter contre la fraude fiscale et garantir une collecte efficace des impôts afin de financer les services publics et les programmes sociaux. Des mesures seront prises pour prévenir les détournements de fonds publics et les surfacturations dans les marchés publics, garantissant ainsi une utilisation efficace et équitable des ressources de l’État.

 

Ces premières mesures démontrent l’engagement du nouveau Président à répondre aux préoccupations de la population sénégalaise, notamment en matière de lutte contre la corruption, de gestion transparente des finances publiques et d’amélioration des conditions de vie.

 

A rappeler que Bassirou Diomaye Faye a largement remporté dès le premier tour la présidentielle du 24 mars avec 54,28 % des voix, loin devant le candidat du pouvoir, Amadou Ba (35,79 %).