Chances de Diomaye Faye pour la présidentielle: L’analyse de Daouda Mine pour la voie du salut (Vidéo)

0 71

Daouda Mine, journaliste et chroniqueur judiciaire au Groupe Futur Media, a partagé son analyse dans l’émission « Jàngat » sur la situation du candidat présidentiel Bassirou Diomaye Faye. Actuellement emprisonné, il fait face à des charges qui pourraient influencer sa candidature pour les élections de 2024. Mais Daouda Mine aborde plusieurs aspects juridiques et politiques clés.

 

Lors d’une intervention sur la chaîne TFM, Daouda Mine a évalué la situation de Bassirou Diomaye Faye, candidat à l’élection présidentielle de 2024. Détenu arbitrairement depuis mi-avril, il est confronté à des accusations d’ « appel à l’insurrection », similaires à celles portées contre Ousmane Sonko. Choisi comme candidat du camp de Sonko, Bassirou Diomaye Faye est au cœur d’un débat autour de la légitimité de sa candidature vu son emprisonnement.

Selon Daouda Mine, la clé réside dans le fait que Bassirou Diomaye Faye n’a pas encore été condamné de manière définitive. Son casier judiciaire reste vierge, ce qui, d’après lui, ne justifie pas un rejet de sa candidature par le Conseil constitutionnel sur la base de son dossier judiciaire actuel.

En outre, Daouda Mine a souligné que la dissolution de Pastef, le parti de Bassirou Diomaye Faye, par le pouvoir soulève la question de la bannière sous laquelle il pourrait se présenter. Si Bassirou Diomaye Faye trouve une coalition pour le soutenir, sa candidature reste viable.

Cependant, un défi se pose s’il envisage de se présenter comme candidat indépendant, car la loi exige qu’il cesse d’être militant de l’ancien parti dissous avant de pouvoir être candidat indépendant. Étant donné que Pastef a été dissous il y a moins d’un an, cette règle pourrait compromettre sa candidature indépendante.

A signaler que le parti Pastef et son leader Ousmane Sonko, ont plusieurs cordes à leur arc et restent déterminés à avoir leur candidat pour la présidentielle 2024. Qu’il s’agisse de Bassirou Diomaye Faye ou d’une autre botte secrète non encore révélée.