CAN 2023: « Le Sénégal a les moyens de gérer son statut de favori » Joseph Antoine Bell

0 118

La Coupe d’Afrique des nations de football (0CAN) initialement prévue en juin et juillet 2023 en Côte d’Ivoire, a été décalée. Elle se déroulera du 13 janvier au 11 février 2024. Le Sénégal, champion d’Afrique en 2022, mettra son titre en jeu.

 

Interrogé à l’émission Grand jury du dimanche sur Rfm, ce 31 décembre 2023, sur qui est le favori de cette 34e édition du football africain, Joseph Antoine Bell, ancien gardien des buts du Cameroun, a fait savoir : qu’ « il n’y a pas de favori mais un groupe de favoris ».

« Il faut accepter de se mettre dans un groupe de favoris cela enlève la pression et puis de l’autre côté je pense peut-être que c’est un peu ça qui avait obnubilé les Sénégalais au Cameroun ( en 2022) », a-t-il déclaré. Selon l’ancien international de football à la retraite, « le statut de super favori, qu’on octroie au Sénégal, pour la deuxième fois, devrait mieux être géré et j’espère qu’ils vont le gèrer parce qu’ils en ont les moyens ».

Observateur et amoureux du football, Joseph Antoine Bell souhaite que « le Sénégal fasse mieux que la Can 2022. Parce que, selon lui, l’équipe de football sénégalaise a les moyens. Ce n’est pas seulement que je souhaite mais j’espère cela dépend d’eux parce qu’ils en ont les moyens. A l’en croire, les favoris n’arrivent toujours pas à gagner et malheureusement on les retient facilement.

Revenant sur la Can 2022 qui a été joué au Cameroun, l’invité de Rfm de souligner que :  « le Sénégal qui a gagné au Cameroun, on le voyait meilleur gagnant que ça. Même si les entraîneurs et les joueurs aiment bien dire qu’il y a que la victoire qui compte, les trois points… ». Donc, a-t-il ajouté, « moi je les voyais plus gagnant que ça c’est-à-dire meilleur que ce qu’ils ont montré durant les matchs, je ne parle pas de la finale mais de l’ensemble des matchs du tournoi ». Antoine Bell a estimé qu’ « ils ont été rarement flamboyants et en cela ils m’ont déçu mais je les voyais gagner et enfin au moins ils ont gagné ».