Affaire Sonko-Mame Mbaye Niang: Le procès fixé au 23 novembre à la Cour suprême

0 59

L’opposant Ousmane Sonko, leader du parti Pastef et le ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang ont de nouveau rendez-vous au tribunal. La Cour suprême va statuer le jeudi 23 novembre 2023.

 

Pour rappel, Ousmane Sonko a été condamné le lundi 8 mai en appel à une peine de six mois de prison avec sursis pour diffamation et injure publique, dans l’affaire qui l’oppose au ministre du Tourisme . La cour d’appel avait confirmé le montant des dommages et intérêts fixé en première instance : 200 millions francs CFA.

Le principal enjeu de cette condamnation, c’est la conséquence sur l’éligibilité d’Ousmane Sonko pour la présidentielle, prévue en février 2024.

D’après le code électoral, si la condamnation était définitive, si elle était confirmée en cassation, le leader de Pastef ne pourrait pas être inscrit sur les listes électorales et donc Ousmane Sonko serait exclu de la course.

Un nouveau rendez-vous décisif en perspective pour Ousmane Sonko, a rappelé Seneweb.

Par ailleurs, La Cour suprême du Sénégal a annulé la décision du juge de Ziguinchor qui avait ordonné la réinscription de Ousmane Sonko sur les listes électorales. La Cour a renvoyé l’affaire au Tribunal d’Instance (TI) de Dakar, ouvrant la voie à un nouvel examen du dossier.

Cette décision indique un renvoi du dossier pour un nouvel examen, prolongeant potentiellement la bataille judiciaire de Sonko pour sa réinscription électorale. Sonko, dont la présence sur les listes électorales est cruciale pour sa participation aux prochaines élections présidentielles.