Actes de vandalisme sur des bus DDD: Ce que révèlent les premiers éléments de l’enquête

0 255

Dans son édition de ce lundi, Source A révèle les premiers éléments de l’enquête sur les actes de vandalisme dirigés contre des bus de Dakar Dem Dikk (DDD), dimanche 28 mars au dépôt de Ouakam. Le journal informe que la Brigade de recherches de la gendarmerie, chargée de l’affaire, a déjà auditionné à deux reprises des responsables et des syndicalistes de la société publique de transport.

Source A n’a pas donné les noms des personnes auditionnées ni le titre sur la base duquel elles ont été entendues. « Pour le moment, aucune arrestation n’a été encore signalée », s’est contenté de déclarer le quotidien d’information.

L’enquête avait démarré avec la police scientifique, qui s’est rendue au dépôt de Ouakam pour faire des constats sur les bus vandalisés avant de transmettre leurs conclusions aux gendarmes enquêteurs.

Un mouvement d’humeur des travailleurs de DDD avait débouché sur le caillassage de bus de la société de transport. La direction générale avait dénoncé dans un communiqué un « acte de sabotage sur les nouveaux bus Iveco commis par des individus non encore identifiés ».