Actes de saccage à Diourbel: Une station service calcinée, 6 suspects dont 1 Imam arrêtés

0 193

La localité de Keur Cheikh à Diourbel, l’ouest du pays, a été le théâtre d’un conflit entre les habitants et les promoteurs d’un projet de construction de station de service. Les résidents de ce quartier s’opposent catégoriquement à l’installation de cette infrastructure dans leur environnement. Cette opposition s’est transformée en confrontation nocturne sur le chantier de construction, marquée par des actes de sabotage et des incendies délibérés.

 

Selon des sources locales, des habitants ont pris d’assaut le site de construction dans la nuit, détruisant du matériel et incendiant des structures. Les sapeurs-pompiers ont été alertés et ont rapidement maîtrisé les flammes.

Pourtant, malgré la possession de documents légaux, dont une autorisation de construire, par l’homme d’affaires Khadim Sylla, les habitants restent inflexibles dans leur opposition à ce projet. Les raisons de cette opposition n’ont pas été précisées, mais il semble que les résidents craignent les impacts négatifs que cette station-service pourrait avoir sur leur quartier, rapporte Rewmi Quotidien.

Une enquête a été ouverte par les autorités locales pour faire la lumière sur cette affaire. Selon les premières informations, six individus ont été appréhendés pour leur présumée implication dans le sabotage des travaux. Parmi les personnes arrêtées figure un Imam.

L’enquête se poursuit pour déterminer les circonstances exactes de cet incident et identifier d’autres suspects éventuels. La tension reste palpable dans la localité de Keur Cheikh à Diourbel, alors que les autorités tentent de rétablir l’ordre et de trouver une solution à ce différend.