Absence de radiothérapie au Sénégal: Le ministère de la Santé parle de « fausses informations » et menace…

0 212
« Le samedi 6 juillet 2024, le Ministère de la Santé et de l’Action sociale (MSAS) a constaté la diffusion d’une vidéo devenue virale dans laquelle un individu a partagé des informations selon lesquelles, les appareils de radiothérapie de l’hôpital Dalal Jamm de Guédiawaye et de l’hôpital Cheikh Ahmadoul Khadim de Touba sont tombés en panne. Il affirmait que la radiothérapie n’était plus disponible au Sénégal ».

 

 

« Cette fausse information a porté préjudice au système de santé et a créé la panique chez les patients qui doivent bénéficier de ce traitement », a d’emblée repliqué la cellule de communication dudit ministère.
De ce fait, elle a « précisé que les services de radiothérapie des hôpitaux de Dalal Jamm et de Cheikh Ahmadou Khadim sont fonctionnels et continuent à délivrer correctement les soins relatifs au traitement des cancers ».
« Le MSAS rappelle qu’il dispose de canaux appropriés pour communiquer sur les problèmes que rencontre le secteur de la santé. Il invite nos concitoyens à plus responsabilité et recommande de vérifier les informations à caractère sensible auprès des services compétents afin d’éviter la diffusion de fausses nouvelles, interdite par la loi », souligne-t-elle.
 
En effet, poursuit la cellule de communication, la diffusion de fausses nouvelles, la désinformation portent atteinte à l’image, à la crédibilité et au fonctionnement des services de soins. « Le MSAS se réserve le droit de saisir la justice pour une application rigoureuse des peines prévues à cet effet », prévient-elle.