Cohésion sociale et prévention des conflits: Vers un engagement commun pour la paix et la stabilité

0 383
Le Haut conseil du dialogue social et le système de Nations Unies (SNU) au Sénégal, avec l’appui du gouvernement du Canada, va tenir un forum de haut niveau sur l’engagement pacifique et la cohésion sociale le 18 janvier 2024, à Dakar, au Sénégal.

Un forum qui réunira environ 500 personnes, parmi les acteurs politiques, des leaders nationaux et locaux, des représentants du secteur privé, des agences du système des Nations Unies, des partenaires du développement, de la société civile et des médias.
Ce forum vise à favoriser des interventions et des activités axées sur la gestion pacifique des conflits, la prévention des conflits violents et le renforcement de la cohésion sociale, avant, pendant et après les élections.

L’évènement s’inscrit dans le cadre d’un programme qui s’aligne sur les cadres régionaux, continentaux et internationaux de la cohésion sociale, du dialogue national et de la résolution des conflits, tels que la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance (ACDEG), l’Objectif de Développement Durable 16 (Paix, Justice et Institutions efficaces) et l’Axe 3 du Plan Sénégal Émergent.

L’objectif de ce cadre de collaboration est de créer des synergies et d’intensifier les efforts pour promouvoir la cohésion sociale et prévenir les conflits au Sénégal en donnant aux parties prenantes les moyens d’exprimer pacifiquement leurs idées et leurs points de vue.

Il donnera également l’opportunité aux différentes organisations de la société civile qui interviennent dans les 14 régions du Sénégal de présenter les différentes activités qu’elles y mènent. Ainsi, dans le cadre de cette mission, il s’agira de : renforcer les capacités des médias nationaux et communautaires ainsi que les personnes influentes sur les médias sociaux sur les droits humains ; de couverture démocratique des activités politiques ; de transmission démocratique et pacifique des informations ; de lutte contre la désinformation, de prévention et de gestion des conflits.