Aide à la presse: Moussa Bocar Thiam bloque l’argent de Walf et propose un partenariat

0 70

Le ministre de la Communication, Moussa Bocar Thiam, a accordé une audience au PDG du groupe Walf, Cheikh Niass et sa délégation.« Les débats tournaient autour de l’aide à la presse. Nous avons été lésés lors de la distribution », a confié l’héritier de Sidy Lamine Niass, contacté par WalfQuotidien.

 

Sauf que souligne-t-il, la délégation est rentrée bredouille. « Le ministre a clairement dit que son ministère n’a plus d’argent », confirme Cheikh Niass. Lequel révèle qu’à la place du chèque, ce dernier leur à proposer « un contrat de partenariat ».

« Nous lui avons rétorqué que les comptes de Walf sont déficitaires. Nous voulons notre chèque », exige le patron de presse.

Hors de lui, il relève que le ministre leur a fait savoir que « Walf a obtenu 0/20 à cause de sa ligne éditoriale », et ne respecte pas les critères tels que le contenu de la ligne éditoriale, la place des informations régionales, la pertinence et la diversité des sujets traités, la place du reportage et de l’enquête, la qualité du son et des images ». Ce, pour déterminer la répartition de l’aide à la presse.

Tout compte fait, Cheikh Niass constate que le ministre refuse d’honorer les instructions de sa hiérarchie.